Propositions, [Nice1951] 046-0700

5/51

ALP. 30?' 5EREELT PROPOSITIONS

Les etudes sémantiquea sånt d une importance pratique eonsi- dera'ie, surtout pour les grands dictionnaires unilingues. Ces dlctionnal« res font autorité. Maia leurs éditeurs sulvent des méthodes qui, souvent, sont défeotWBuses d point de vue au s i bien pratique que théorlque. Les points les plus importants me semblent etre les sulvants s 1°) P, tncipes de definition du sens d'un mot. lans noire travail avec la Korsk RiksmSl sordbok noi^s s omme s arrivés a la conclusion, mes collaborateurs et moi^qu une definition dolt indlquer dalre ment ce que contient le mot et etre formulae de fa$on å pouvoir prendre la place du mot défini dans la phrase, --ouvent, les dictionnaires pechent contre ce princlpe, introduisant dans la definition le ens d’élémenta syntagmatiques qui entourent le mot. l>ana le caa oU le mot falt nécessairement partie de certaines constructions nous indiquons 1 sens d’éléments syntagmatiques entre parantheses. dn^nombre considerable des nots d$une lan^ue se laisse i deflnir d© eette maniere, en ne fai3ant ar el qu'aux élé ents ordinaires de lalangue. ^’outefois, il y a des ex- ceptions. four les couleurs, par example, nous avons du suivre un autre pr'incipe, cf. notre definition du premier sens de gråton (vert) s ’’qui est d'une couleur qui dans le spectre se trouve entre le jaune et le bleu (employé particullérernent de plantes, ou de parties de plantes, fraiches qui contiennent de la chlorophylle et s’opposant souvent a vissen,(fané))’’. D'autres rnots, comme par exemple nos prépositions admettent des definitions de earaetére lexical seulement quand elles sont employées comme des ad- verbes avec un sens local • hmnd ces mots indiquent un aspect verbal ou s’emploient comme prepositions, il- faut se con tenter de déerire leurs fonetions. 2°) Sxposé des sens d'un mot polysé ique• pertains dictlo naires s’efforcent de donner un exposé légioue des sens d un mot polysémique en p rtant d’ n sens dit fondamental. Cfest un procéaé purement ar itraire. L1 b|érarchie des seps d'un rot se présente de manifere différente pour les differents groupes d une sociét^. frenez, par exemple, le mot operation dont le æns dominant n’est pas le mé'me pour un médecin, un banquier ou un militaire. Le seul principe utillsable npus semble etre le principe hlstorique. 5° t Le problems des mots polvsémlq tbs .

Tes dictionnaires réunissent dans un seul mot des ens tres divers quind ces sens sont to jours erprimés par le meme élément lexical et quand eet élément remonts a un mot un. Kais nous ne savons pas si ces eas représentent, pour les sujets parlants, un seul ou plusleurs mots. C’est lå un probléme qvi ne pourra étre résolu quo par des enquetes speciales. Il serait neeossaire d’élaborer une technique pour la conduit© de te Ile s enquetes.

Alf. SOMMBRFELT.